Le vocabulaire de l’imprimeur d’étiquettes

Conseils - Le 07 juillet 2021

Par Léa

Vous débutez un projet d’étiquettes et souhaitez en savoir plus sur les termes utilisés par votre imprimeur ? Nous faisons le point avec vous sur le vocabulaire technique que l’on peut rencontrer dans l’univers de l’étiquette.

Le glossaire de l'étiquette

Préparation du fichier

Impression simultanée de plusieurs références d'étiquettes ayant des caractéristiques communes (matériaux, format, couleurs…). 
Pour en savoir plus sur l'amalgame, cliquez ici

Bon A Tirer.
Acceptation signée par le client, prouvant qu’il donne son accord pour impression après avoir contrôlé l'ensemble des données présentes sur le document (le visuel ainsi que les données techniques).

C’est le mode couleur pour impression en quadrichromie : la gamme de couleurs imprimable. Les composantes de la quadrichromie sont le cyan, le magenta, le jaune et le noir.

Désigne une couleur dont l'intensité varie de manière progressive. Le dégradé est obtenu en faisant varier la taille et l'espacement des points de trame.

Nuancier référent de la chaîne graphique établie par la société américaine Pantone. Il permet de donner les valeurs spectrales d'une teinte ou ton direct afin soit de l'utiliser comme telle, soit de la composer en quadri quand c'est possible.

C'est l'étape de traduction des fichiers reçus du client en information pour l'impression des étiquettes. De la qualité de ces fichiers dépendra la qualité d'impression et la précision de la fabrication de l'étiquette.

Nombre de pixels ou points dans une unité de longueur, le plus souvent on parle du nombre de points par inch (DPI) - idéalement 300dpi au format de sortie (100%). Plus leur nombre sera élevé, plus ces points seront petits et la définition de l'image sera fine.

Fabrication de l'étiquette

Cylindre en céramique composé de petites alvéoles qui reçoivent l'encre liquide, la dosent et la transfèrent sur le cliché flexographique.

Une ou deux passes de blanc imprimés pour créer de l'opacité sur les supports transparents, les papiers ou les supports aluminium.

Plaque avec du relief assurant le transfert de l'encre sur le papier. Il peut également être appelé : plaque d'impression, matrice, etc. Il peut être en photopolymère ou plus rarement en caoutchouc.

Opération qui consiste à retirer le squelette (la partie inutile) autour et entre les étiquettes une fois la bande support découpée.

Procédé d’impression qui consiste à reporter un visuel sur une matière choisie à la manière d’un tampon encreur. Cette technique est née en 1952 par un groupe d’imprimeur. A l’époque la forme imprimante était un cliché en caoutchouc, il a vite été remplacé par des clichés en photopolymères dès 1970. Pour tout connaître sur la flexographie en 5min, cliquez ici. 

Déchets de tous les types de supports imprimés ou non, tels le papier ou le film, générés par le calage de la presse.

Procédé d'impression qui consiste à imprimer un visuel sur un support depuis des données informatiques transmises par la PAO.

Tube, fait de carton ou de plastique, sur lequel la bande d’étiquettes est enroulée. Disponible en plusieurs diamètres.

l'étiquette

Film avec un rendu métallique disposé à certains endroits de l'étiquette.

Support siliconé de l'étiquette (aussi appelé backing ou bande support). C'est la partie du complexe adhésif qui protège l'adhésif jusqu'à la pose de l'étiquette.

Ce sont des encres présentant un faible poids moléculaire réduisant ainsi les risques de transfert vers les aliments notamment. En outre, elles se caractérisent aussi par des propriétés de faible odeur.

Dans le complexe adhésif, c'est la matière de l'étiquette, le matériau adhésivé qui reçoit l'impression.

Impression de variables répondant à une suite logique (Ex : numérotage pour un jeu concours).

Les étiquettes linerless sont des étiquettes adhésives sans bande support, généralement en matière thermique, utilisées aujourd’hui principalement pour le secteur de la logistique.

Lamination d'un film synthétique sur un support.

Propriétés des étiquettes

C'est la force nécessaire pour séparer l'étiquette adhésive de sa bande support.

Il s'agit du contenant ou produit sur lequel sera posée l'étiquette.

Il mesure l'adhésion instantanée d'un adhésif.

Mode d'impression de données variables, par le transfert à chaud d'un film encré sur un support.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Haut de page

NOTRE NEWSLETTER

Entrez dans l’univers GOE et recevez une fois par mois nos meilleurs conseils, dernières tendances et actus.

Notre engagement : nous ne transmettrons jamais votre adresse email à des tiers.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment.